10 clés pour une newsletter efficace

Comme on l’a évoqué il y a quelques mois dans un précédent article, l’email marketing est loin d’être démodé ou obsolète. Il est même en plein essor et peut s’avérer extrêmement efficace.

A condition de respecter certaines règles…

Une newsletter peut avoir divers objectifs, comme tester une idée, annoncer un changement, promouvoir un service ou un produit, informer, offrir un cadeau, organiser un jeu-concours,…

Mais ce qui est sûr, c’est que toutes les newsletters ont le même but ultime : générer du trafic vers votre site internet et établir un vrai lien avec vos clients…

Mais pour cela, faut-il encore qu’elle soit lue…

Clé n°1  : Le message de bienvenue

Vos abonnés sont venus sur votre site. Ils vous ont trouvé intéressant et se sont inscrits à votre newsletter. La moindre des choses est de les en remercier et leur souhaiter la bienvenue. On en parlera plus longuement lors d’un prochain article.

Clé n°2 : Personnalisez le nom de l’émetteur qui va apparaître dans la boîte de réception

Vos destinataires seront plus enclins à ouvrir un email mentionnant le nom de votre entreprise plutôt que de info@… Et si vous pouvez rajouter votre prénom, c’est encore mieux : « Patricia du Jardins de Fleurs » plutôt que de « Jardin des Fleurs » tout court. Cela les aidera à se sentir plus proches de vous.

Dernier petit conseil concernant l’émetteur : banissez le noreply@… Il vous fera passer pour une société fantôme qui n’a pas vraiment envie d’être en contact avec ses clients. Ce qui n’est pas très engageant…

Clé n°3 : Passez du temps sur vos objets

Certains objets, plus que d’autres, donnent envie à vos destinataires d’ouvrir vos newsletters. Mais attention, il doit être en cohérence avec le contenu de l’email pour ne pas décevoir vos destinataires. Alors n’hésitez pas à prendre 15 minutes pour qu’il soit parfait !

Clé n°4 : Augmentez votre taux d’ouverture grâce aux emojis

Malgré leur efficacité prouvée en B2C, peu d’entreprises les utilisent. Ils vous permettront donc de vous distinguer dans la masse. Et puis, bien utilisés, c’est vraiment très sympa.😉

emoji1 emoji2

Clé n°5 : Personnalisez vos messages

Grâce à leur inscription, vous connaissez vos destinataires. Vous avez des informations sur eux, alors servez-vous en ! En commençant par les appeler par leur prénom… Adressez-vous directement à eux. Posez leurs des questions.

Clé n °6 : Partagez du contenu efficace et pertinent, simple et clair

Vous savez ce que vous attendez de vos clients. Mais eux, qu’attendent-ils de vous ? Selon les cibles, voici ce que vous pouvez leur proposer :

  • Un contenu à forte valeur ajoutée
  • Un contenu exclusif
  • Des offres spéciales
  • Des articles
  • Des jeux-concours
  • La promotion d’un événement

Clé n°7 : Rendez le corps du texte scannable.

Usez et abusez de paragraphes, d’espaces, de listes, de titres et sous-titres, de mots en gras. Cela orientera la vision de vos lecteurs et facilitera la lecture.

Trouvez la longueur idéale

Clé n°8 : Utilisez les images et vidéos de façon pertinente

Il convient de respecter un ratio texte-image afin d’être efficace. Un email ne contenant que des images a des fortes chances d’être spamé. A l’inverse, un email ne contenant que du texte n’a que très peu de chances de retenir l’attention. Un ratio de 60% de texte pour 40% d’image est en général préconisé.

Clé n° 9 : Optimisez votre newsletter pour les mobiles et tablettes

Cela paraît évident mais doit être rappelé.  Vos clients sont susceptibles d’ouvrir vos emails sur leur pc mais également sur tablettes et mobiles. Avant d’envoyer votre campagne, testez le rendus sur différents supports pour vous assurer de son rendu.

mobile tablette

Clé n°10 : Respectez le fréquence d’envoi de votre newsletter

Si sur votre site internet, vous parlez d’une newsletter mensuelle, pas question de laisser vos abonnés sans nouvelles de vous pendant 3 mois. C’est le meilleur moyen pour qu’ils se désintéressent de vous ! Car une promesse est une promesse…

Et une petite clé bonus : Respectez la législation ! N’oubliez pas le petit lien de désinscription en bas de votre Newsletter, sait-on jamais…

Mais comme maintenant vous pouvez rédiger des Newsletters efficaces, il ne sera pas utilisé !